Website in English Site en français
Publicité






Accident d'un avion DHC-8-402 Q400 de Colgan Air
Buffalo, Etats-Unis
-

Accident d'un DHC-8-402 Q400 de  Colgan Air - Buffalo, Etats-Unis

Mis à jour le

Buffalo, Etats-UnisLe DHC-8 effectuait un vol domestique pour Continental Connection, et était opéré par Colgan Air. L’appareil décolla de l’aéroport international de Newark-Liberty (Etats-Unis, NJ) à destination de l’aéroport de Buffalo (Etats-Unis, NY). 44 passagers et 5 membres d’équipage étaient à bord. L’appareil s’est écrasé sur une zone résidentielle à une dizaine de kilomètre de son aéroport de destination. L’avion s’est écrasé sur une maison, démarrant un immense brasier. Toutes les personnes à bord ont été tuées, ainsi qu’une personne au sol.

Après un vol sans problème particulier, le bi-turboprop Dash 8 Q400 plongea brutalement avant de s’écraser sur une maison 26 secondes plus tard. L’appareil était en approche sur la piste 23 de l’aéroport de Buffalo. Il ralentit jusqu’à une vitesse dangereusement faible, et l’alarme de décrochage retentit dans le cockpit. Le pilote tira brutalement sur le manche en augmentant les gaz au lieu de suivre la procédure qui demande d’abaisser le nez de l’avion pour regagner de la vitesse. Le pilote a maintenu ses commandes à cabrer, faisant décrocher l’appareil. Mais l’altitude était trop faible pour permettre à l’équipage de reprendre le contrôle.

Les conditions météos au moment de l’accident n’était pas trop mauvaises, mais des conditions givrantes étaient annoncées.

Le bureau d’enquête accident américain a conclu que la cause probable de l’accident est la mauvaise réaction du pilote devant l’activation du “stick shaker” (i.e fonction faisant vibrer le manche lorsque l’avion s’approche dangereusement du décrochage). Au lieu de pousser sur le manche pour réduire l’angle d’incidence, le pilote a tiré sur le manche, augmentant ainsi l’incidence et amenant l’appareil au décrochage. L’avion n’a ensuite pas pu être récupéré, et s’est écrasé.

Les facteurs aggravants cités par le bureau d’enquête accident américain sont :

  • Une mauvaise surveillance de la vitesse par l’équipage, alors que la vitesse décroissait dangereusement,
  • La non application par l’équipage de procédures cockpit strictes,
  • La mauvaise gestion du vol du commandant de bord,
  • Des procédures inadéquates de Colgan Air en ce qui concernent la selection des vitesses et la gestion d’une approche en conditions givrantes.

Avion de même type que celui accidenté (DHC-8-402 Q400)
Avion de même type que celui accidenté (DHC-8-402 Q400)
Buffalo, Etats-Unis
Buffalo, Etats-Unis (Point rouge sur la carte)

Photos de l'accident de la compagnie Colgan Air (12 Février 2009)