Website in English Site en français
Publicité

Accident d'un avion Boeing 777-28EER d'Asiana Airlines
San Francisco, Etats-Unis, Californie
06 Juillet 2013

San Francisco, Etats-Unis, CalifornieLe Boeing 777-200 exploité par Asiana Airlines avait décollé de Séoul (Corée du Sud) pour un vol passager à destination de San Francisco (Etats-Unis, Californie). 291 passagers et 16 membres d’équipage avaient pris place à bord. Durant l’atterrissage, l’appareil a touché le sol avant la piste et a impacté la bordure séparant la piste de la baie de San Francisco. Le nombre de victimes s’élèvent à 3 morts, 10 blessés graves et 120 blessés légers. Le reste des occupants est indemne.

L’avion était en approche sur la piste 28L de San Francisco, et l’équipage avait été autorisé pour une approche à vue. La météo était bonne, et aucun cisaillement de vent n’était signalé.

Pendant l’approche, l’équipage remarqua qu’il était un peu haut sur le plan, puis sur le plan, et quelques instants plus tard sous le plan. Le pilote a donc tiré sur le manche pour récupérer le plan, supposant que l’auto-manette maintiendrait la vitesse à 137 kts. Une déviation latérale occupa ensuite l’attention des pilotes. 35 secondes avant l’impact, le signal automatique « 500 ft » retentit. Quelques secondes plus tard, l’équipage termina la checklist d’atterrissage. 18 secondes avant l’impact, le signal « 200 ft » retentit. 9 secondes avant l’impact, le signal « 100 ft » retentit, suivi immédiatement d’une remarque d’un membre d’équipage sur la vitesse de l’avion. Toutes les lumières du PAPIs étaient rouges (indiquant que l’avion était bien trop bas) et la vitesse était beaucoup trop basse, à peine au-dessus de la vitesse de décrochage. Le commandant de bord réalisa que l’auto-manette n’avait pas tenue la vitesse, et les manettes des gaz ont été poussées en avant dans la foulée pour redonner de la poussée aux moteurs, mais c'était déjà trop tard. 3 secondes avant l’impact l’équipage annonça une remise des gaz, suivi d’une deuxième annonce 1,5 seconde avant l’impact. L’appareil impacta ensuite la bordure séparant la piste de la baie de San Francisco et s’écrasa.

A la suite du premier impact avec le sol, et à cause de la forte assiette à cabrer de l’appareil, la queue de l’appareil, le train principal et les moteurs s’arrachèrent de l’avion. L’appareil glissa sur la piste, l’arrière et l’aile droite montant à 45°. L’aile gauche frottant lourdement sur le sol entraîna l’appareil dans un cheval de bois (i.e tête à queue). Puis le boeing 777 s'est enflammé. L’épave s’est stoppée à environ 490 mètres / 1600 ft après le seuil de piste, à gauche de la piste. Les sièges passagers sont restés en place dans l’avion, mais 3 sièges du personnel de cabine ont été éjectés avec les hôtesses sanglées dessus.

Les victimes sont trois jeunes passagers.


Vidéo de l'accident - 6 juillet 2013 – Vidéo de l'accident du Boeing 777-200 d'Asiana airline prise par un témoin proche de l'aéroport. On aperçoit l'avion en approche sur l'aéroport de San Francisco impactant le sol avant le début de la piste. Le Boeing 777 fait ensuite un cheval de bois avant de prendre feu.

Avion de même type que celui accidenté (Boeing 777-28EER)
Avion de même type que celui accidenté (Boeing 777-28EER)

Photos de l'accident de la compagnie Asiana Airlines (06 Juillet 2013)

Cliquez sur une des photos de l'accident pour l'agrandir

Photos
Photos
Photos
Photos
Photos
Photos