Website in English Site en français
Publicité






Accident d'un avion Boeing 777-2H6ER de Malaysia Airlines
Océan Indien, large de Perth, Australie
-

Accident d'un Boeing 777-2H6ER de  Malaysia Airlines - Océan Indien, large de Perth, Australie

Océan Indien, large de Perth, AustralieLe Boeing 777-200 exploité par Malaysia Airlines avait décollé de Kuala Lumpur (Malaisie), pour un vol à destination de Pékin (Chine). 226 passagers et 12 membres d'équipage avaient pris place à bord. L'avion a disparu des écrans radars alors qu’il était en croisière au-dessus du golfe de Thaïlande.

Les contacts radar et radio avec l'avion ont été perdus alors que l'avion était en croisière au niveau FL350 (environ 10 000 mètres) et à environ 90 NM (160 km) au nord-est de Kota Bahru (Malaisie), au-dessus du golfe de Thaïlande. Il n'y a pas eu d'appel de détresse.

L'épave de l'appareil n'a pas encore été retrouvée. Les recherches ont révélé que l'avion avait terminé son vol dans l'océan Indien, à des milliers de kilomètres à l'ouest des côtes australiennes.

Quelques débris ont dérivé et ont échoué sur le littoral africain. Plusieurs ont été récupérés dans les années qui ont suivi la disparition de l’avion, confirmant ainsi que l’appareil a été détruit.

Un flaperon et un volet appartenant au Boeing 777 disparu ont été récupérés. L'analyse montre que la seule position des volets compatible avec les dommages visibles sur ces deux éléments est la position rentrée.

Le 20 décembre 2016, l'ATSB (Australian Transport Safety Bureau) a publié un rapport qui documente les procédures et les résultats de la First Principles Review sur la recherche du vol MH370 de Malaysia Airlines. Cette réunion s'est déroulée à Canberra du 2 au 4 novembre 2016. Les participants étaient des experts dans le traitement des données, les communications par satellite, les enquêtes accidents, les performances des aéronefs, les opérations aériennes, les données sonar, les données acoustiques et l'océanographie. Le but de la réunion était de réévaluer et de valider les preuves existantes et d'identifier de nouvelles pistes qui pourraient aider à déterminer l'emplacement de l’avion disparu. Les conclusions du rapport sont les suivantes:

  • 1. Il existe un niveau de confiance très élevé dans les résultats de la recherche à ce jour dans la zone de recherche indicative en cours. La couverture sonar haute résolution est très élevée et les données ont fait l'objet d'une analyse très approfondie. La zone a été balayée avec un niveau de confiance supérieure à 95% sans identifier le champ de débris de l'avion.
  • 2. L'analyse des deux dernières transmissions SATCOM, la position probable des volets de l'aéronef à l'impact et les résultats des récentes simulations de fin de vol ont permis d’affiner la zone de recherche à partir du 7ème arc. 99% des résultats de l'analyse du groupe australien DST (Defence Science and Technology) se situent à moins de 25 NM à l'est et à l'ouest de cet arc.
  • 3. Une carte de probabilité résiduelle basée sur l'analyse détaillée des données de communication par satellite et actualisée avec les derniers résultats de recherche et l'analyse de dérive du CSIRO a identifié une zone résiduelle de probabilité élevée entre les latitudes 32,5 ° S et 36 ° S le long du 7ème arc.
  • 4. Les participants de cet First Principles Review sont d'accord sur la nécessité d’étendre la zone de recherche à une nouvelle zone d’une superficie d’environ 25000 km² [...]. L’état actuel de des analyses permet de conclure que lorsque cette nouvelle zone aura été explorée, nous aurons parcouru toutes les zones possibles où le vol MH370 aurait pu terminer son vol.

Dernière mise à jour :

Avion de même type que celui accidenté (Boeing 777-2H6ER)
Avion de même type que celui accidenté (Boeing 777-2H6ER)
Océan Indien, large de Perth, Australie
Océan Indien, large de Perth, Australie (Point rouge sur la carte)

Photos de l'accident de la compagnie Malaysia Airlines (08 Mars 2014)