Website in English Site en français
Publicité






Accident d'un avion Boeing 777-236ER de British Airways
Londres, Angleterre
-

Accident d'un Boeing 777-236ER de  British Airways - Londres, Angleterre

Londres, AngleterreLe vol BA38 effectué par un Boeing 777 de la compagnie British Airways décolla de Beijing (Chine) à destination de l’aéroport de Londres-Heathrow. 136 passagers et 16 membres d’équipage étaient à bord. L’appareil s’est posé dans l’herbe, 305 mètres avant la piste 27 L de l’aéroport de Londres-Heathrow. Il glissa sur l’herbe avant de s’arrêter à côté de la piste.

L’avion a été sérieusement endommagé. Le train d’atterrissage gauche fut projeté dans l’aile, et le train droit se brisa. Deux roues géantes se sont arrachées. Une grande partie de l’aile gauche a été détruite, et l’aile droite s’est partiellement détachée.

Tous les passagers ont été évacués de l’appareil, et seulement 18 personnes ont été légèrement blessées.

Le Boeing 777 effectuait une approche aux instruments (approche ILS) sur la piste 27 L de l’aéroport de Londres-Heathrow. Alors que l’appareil était à 600 pieds (183 mètres) d’altitude et à 3,2 kilomètres de la piste, les deux moteurs ont cessé de répondre aux ordres de l’auto-manette. L’équipage a alors poussé la manette des gaz pour augmenter la puissance moteur, mais les deux moteurs ne réagissaient plus. L’avion a perdu de la vitesse et est passé en dessous du plan d’approche. La piste était alors hors d’atteinte.

Trajectoire du vol BA38
Trajectoire du vol BA38
Le pilote a plané au dessus de la ville avant de finalement pouvoir poser l’appareil sur une aire dégagée du périmètre de l’aéroport, à 45 mètres seulement d’une route bondée, et 305 mètres avant le seuil de piste. Des témoins disent avoir vu l’avion passé à une cinquantaine de mètres au dessus des toits des maisons, et à seulement quelques mètres au dessus de la route surchargée.

Aucune alarme à bord n’a averti le pilote des problèmes moteurs, à cause probablement d’une panne des systèmes d’alarmes. L’équipage s’est rendu compte du problème lorsque la vitesse avait tellement chuté que l’avion ne pouvait plus tenir son plan d’approche.

La réduction de poussée des deux moteurs est la conséquence d’une diminution du débit de carburant dans les moteurs. Tous les paramètres moteurs sont cohérents de cette hypothèse. Les systèmes de l’avion ont d’ailleurs détecté cette réduction du débit de carburant et ordonner à une valve de régulation du fuel de s’ouvrir complètement. La valve a répondu et s’est ouverte, mais cela n’a pas permis d’augmenter le débit de carburant.

L’enquête montre clairement que la pression de carburant était trop basse au niveau de l’entrée de la pompe haute pression (HP) alimentant les moteurs. L’enquête suspecte qu’il y a eu une obstruction du carburant quelque part entre les réservoirs et chacune des pompes HP des moteurs, résultant en une diminution du débit de carburant dans les moteurs.

Dernière mise à jour :

Avion de même type que celui accidenté (Boeing 777-236ER)
Avion de même type que celui accidenté (Boeing 777-236ER)
Londres, Angleterre
Londres, Angleterre (Point rouge sur la carte)

Photos de l'accident de la compagnie British Airways (17 Janvier 2008)