Website in English Site en français
Publicité

Accident d'un avion Boeing 737-8KN de Flydubai
Rostov-sur-le-Don, Russie
19 Mars 2016

Rostov-sur-le-Don, RussieLe Boeing 737-800 exploité par Flydubai avait décollé de Dubaï (Emirats Arabes Unis) pour un vol passager à destination de Rostov-sur-le-Don (Russie). 55 passagers et 7 membres d'équipage étaient à bord. L'avion s’est écrasé lors de son atterrissage sur l’aéroport de Rostov-sur-le-Don. Il n'y a pas de survivant: Les 62 personnes à bord ont été tuées.

Les conditions météorologiques étaient mauvaises au moment de l’accident, avec une faible visibilité et de forts vents. Le Boeing 737 a tenté d'atterrir une première fois, mais l’équipage a du remettre les gaz à cause des conditions météos. L’appareil s’est ensuite positionné en attente initialement à 8000 pieds. Après 30 minutes d’attente à 8000 pieds, l'avion est monté au FL150 (15000 ft). Après environ 2 heures d’attente, l’équipage décida de retenter une approche sur la piste 22 de l’aéroport de Rostov-sur-le-Don. La tour de contrôle annonça des vents venant du 240 avec une vitesse de 27 noeuds (14 m/s) et des rafales de 42 noeuds (22 m/s).

La deuxième approche a été effectuée manuellement avec le directeur de vol. À 720 pieds de hauteur et 2,42 NM (4,5 km) avant le seuil de piste l'équipage a décidé de faire une remise des gaz. L’équipage a appliqué la procédure de remise des gaz : puissance moteur à TOGA, rétraction du train d’atterrissage et volets rentrés à 15°.

Passant 1900 pieds AGL en montée, avec une assiette de 18° à cabrer, le pilote aux commandes pousse le manche en avant, ce qui entraîne un réduction de l’assiette et une augmentation de la vitesse au-dessus de 200 kts. La poussée du moteur est réduite pendant une brève période entraînant une diminution de la vitesse, puis la poussée du moteur est augmentée à nouveau à TOGA.

A une hauteur de 2950 pieds, une commande à piquer de l’équipage combinée simultanément avec une mouvement à piquer du trim de profondeur entraîne l’avion dans un plongeon vertigineux. L’appareil subit à ce moment une accélération verticale de -1g.

D’après l’enregistreur de vol, le mouvement à piquer du trim de profondeur provient de la commande du trim de profondeur sur le manche, et a duré 12 secondes. L’enregistreur sonore du cockpit a enregistré le bruit de la roue de trim qui tourne.

Malgré leurs efforts pour récupérer l’avion, l’équipage n’a pas été en mesure d’enrayer le plongeon et l’appareil s’est écrasé sur la piste à environ 120 mètres après le seuil, à une vitesse de plus de 324 kts et avec une angle à piquer de 50 degrés. Le Boeing 737 a été pulvérisé.

Avion de même type que celui accidenté (Boeing 737-8KN)
Avion de même type que celui accidenté (Boeing 737-8KN)

Photos de l'accident de la compagnie Flydubai (19 Mars 2016)

Cliquez sur une des photos de l'accident pour l'agrandir

Photos
Photos
Photos
Photos
Photos
Photos