Website in English Site en français
Publicité

Accident d'un avion Boeing 737-809 de China Airlines
Okinawa, Japon
20 Août 2007

Okinawa, JaponLe Boeing 737-800 de China Airlines avait décollé de Taipei (Taiwan), puis atterrit quelques heures plus tard à Okinawa (Japon), sa destination. Les contrôleurs aériens de l’aéroport Okinawa n’ont reçu aucun message des la part de l’équipage indiquant un problème quelconque à bord. Pourtant, alors que l’équipage s’apprêtait à débarquer les passagers, un incendie se déclara dans ou à côté du moteur gauche.

Les 157 passagers ont été évacués de l’appareil par les sorties de secours, sur les toboggans gonflables. Les 8 membres d’équipage sont ensuite sortis de l’avion (le pilote ayant sauté du cockpit sur le tarmac). Personne n’a été blessé. Quelques secondes après que la dernière personne soit sortie de l’avion, une importante explosion détruisit la partie centrale du Boeing, créant un véritable brasier.


Vidéo de l'accident - Vidéo du Boeing 737 de China Airlines en feu. On voit l’évacuation du dernier passager et l’explosion quelques secondes plus tard.

Un mécaniciens au sol dit avoir vu une fuite de carburant près du moteur gauche. Les enquêteurs pensent qu’un trou dans le réservoir de kérosène aurait créé cette fuite de carburant. Le trou aurait été causé par un boulon appartenant à la structure de l’avion. Le carburant s’écoulant sur des surfaces chaudes se serait ensuite enflammé.

La fumée a commencé à s’échapper de l’appareil juste après que l’avion se soit arrêté au parking. Environ une minute plus tard, le moteur droit explosa. Le feu a ensuite été attisé par les forts vents.

Les pompiers ont mis une heure pour venir à bout de l’incendie. L’avion, couché sur le côté, a complètement brûlé.

Avion de même type que celui accidenté (Boeing 737-809)
Avion de même type que celui accidenté (Boeing 737-809)

Photos de l'accident de la compagnie China Airlines (20 Août 2007)

Cliquez sur une des photos de l'accident pour l'agrandir

Photos
Photos
Photos
Photos
Photos
Photos