Website in English Site en français
Publicité

Etude statistique des accidents aériens

Les statistiques d'accidents aériens fournissent une source précieuse d'information permettant de fixer les priorités et d'observer les progrès de l'industrie aéronautique. Elles existent pour différent types d'aéronefs. Les statistiques d'accidents présentés dans cette partie concernent les avions à réaction de plus de 27 tonnes. Les avions fabriqués dans l’ex-URSS ne sont pas pris en compte.

1. Croissance du trafic aérien

Le trafic aérien n’a cessé de croître jusqu’en 2001, année des attentats du World Trade Center. Ces évènements dramatiques ont entraîné la faillite de nombreuses compagnies aériennes et une diminution du trafic aérien. Mais l’aéronautique s’en est vite relevée, et deux ans après, la croissance repart. En 2013, le nombre d’heures de vol effectuées atteint un record (54.9 millions).

Croissance du traffic aérien
Croissance du traffic aérien

Au vu de ces chiffres, on comprend le souci des constructeurs d’avions quand ils calculent la probabilité de panne ou d’accident. Si, pour chaque heure de vol, un évènement à une chance sur un million de se produire, il se produira, statistiquement, plusieurs fois par an.

Le graphe ci-dessous montre le nombre total d’avions commerciaux certifiés de plus de 27 tonnes, et fabriqué ailleurs que dans l’ex-URSS.

Croissance du nombre d'avions en service
Croissance du nombre d'avions en service

Le nombre d’avions ne cesse de croître pour satisfaire la demande croissante de transport. L’espace aérien devient donc de plus en plus encombré. Mais pour l’instant, il n’y a pas de dangers de collision car en même temps, les nouvelles technologies permettent une mesure de plus en plus précise de la position et l’altitude de l’avion (aidant ainsi à la fois l'équipage et les contrôleurs aériens). Pour accueillir tout le trafic, on peut donc réduire les espacements entre avions. Dans les espaces RVSM (Reduced Vertical Separation Minima), les avions se croisent en étant séparer verticalement de 1000 ft (environ 300 mètres).

Evolution de la durée moyenne d'un vol
Evolution de la durée moyenne d'un vol

Par ailleurs, la durée des vols s’allonge. Certains avions modernes sont capables de rester en vol 22 heures, et de parcourir la moitié de la Terre sans escale. Ces avions très long-courriers sont de plus en plus nombreux, expliquant en partie l’allongement de la durée moyenne des vols.