Website in English Site en français
Publicité

Etude statistique des accidents aériens

7. Conclusion

Bien que le nombre d’avions ne cesse d’augmenter, le nombre d’accidents par vol ne cesse de décroître, au point de porter aujourd’hui l’avion au rang de moyen de transport le plus sûr.

Le progrès porte ses fruits, et on s’aperçoit tous les jours que toutes les redondances et surveillances mises en place dans les avions ne sont pas vaines.

L’allongement de la durée des vols est également une cause de la réduction du nombre d’accidents. Les accidents se produisant majoritairement au décollage et à l’atterrissage, un avion long-courrier effectuant une ou deux rotations par jour est forcément moins exposé qu’un court-courrier qui effectue une dizaine de rotations dans la journée.

Enfin, l’expérience grandissante des constructeurs, la réglementation et les contrôles des Autorités ne peuvent être que bénéfiques à la sécurité.

Cependant, avec un nombre d’avions en vol en constante augmentation, même si la proportion d’accidents par vol décroît légèrement, le nombre d’accidents ne pourra que s’accroître. Les avions transportant de plus en plus de monde, les catastrophes aériennes seront de plus en plus meurtrières.