Website in English Site en français
Publicité

La catastrophe de Ténérife - 27 mars 1977

A 16h55, le 747 de KLM commence à s’engager sur la piste pour la remonter. Le 747 américain le suit. Le brouillard semble s’être encore intensifié : les deux 747 ne peuvent pas s’apercevoir, pas plus que la tour ne les aperçoit. La visibilité est tombée à moins de 200 mètres.

Boeing 747 de KLM
Le Boeing 747 de KLM impliqué dans la catastrophe

17 :01 :57 (Copilote PanAm) – Ténérife, ici Clipper 1736.

17 :02 :01 (Tour de Ténérife) – Clipper 1736, Ténérife.

17 :02 :03 (Copilote PanAm) – Heu, on nous a dit de vous contacter pour remonter la piste, c’est d’accord ?

17 :02 :08 (Tour de Ténérife) – Affirmatif. Pénétrez sur la piste et sortez par le taxiway numéro 3. Troisième à votre gauche.

17 :02 :16 (Copilote PanAm) – Troisième à gauche, d’accord.

De nombreux bruits parasites dans la tour rendent la compréhension difficile.

17 :02 :18 (Mécanicien navigant) – Il a dit la troisième ?

17 :02 :19 (Commandant de bord) – Trois ?

17 :02 :21 (Tour de Ténérife) – ième sur votre gauche.

17 :02 :22 (Commandant de bord) – Je pense qu’il a dit la première.

17 :02 :26 (Copilote) – Je vais lui redemander.

17 :02 :32 (Copilote) – A gauche.

17 :02 :33 (Commandant) – Je me demande s’ils vont avoir les minima pour décoller.

17 :02 :39 (Commandant) – Qu’est ce qu’il s’est vraiment passé là-bas aujourd’hui ?

17 :02 :41 (Employé de la PanAm) – Ils ont mis une bombe dans le terminal, monsieur. Exactement à l’endroit où il y a les comptoirs d’enregistrement.

17 :02 :46 (Commandant) – Eh bien ! On leur a demandé si on pouvait faire une attente en vol et ils n’ont pas voulu. Vous savez qu’ils nous ont demandé d’atterrir ici.