Website in English Site en français
Publicité






La catastrophe de Ténérife - 27 mars 1977

L’équipage de la PanAm met plein gaz pour dégager le plus rapidement possible sur la taxiway. Mais c’est trop tard. A cet instant, le commandant du 747 hollandais aperçoit le 747 américain en travers de la piste.

17 :06 :47 (commandant KLM) – Oh merde

Représentation par ordinateur de la collision
Représentation par ordinateur de la collision des deux Boeing 747

Photo du crash de Ténérife Le 747 hollandais est lancé à plus de 270 km/h. le commandant tire le manche à fond en espérant pouvoir décoller et passer au dessus de l’autre 747. Le nez se lève, la queue touche le sol laissant jaillir une longue gerbe d’étincelles, l’appareil s’élève d’un mètre, mais ce n’est pas assez.

Les deux géants de 350 tonnes se percutent. Le diabolo avant du train d’atterrissage percute le flanc droit du 747 de PanAm, déchirant le fuselage. L’aile gauche coupe la dérive au ras de la gouverne de direction. Les passagers du 747 américain voient les cloisons s’ouvrir autour d’eux, le plafond disparaître, le plancher s’effondrer. Les réservoirs de l’aile droite sont déchirés et le carburant s’enflamme.

Le 747 de KLM s’élève légèrement avant de retomber complètement disloqué sur la piste. Il n’y aura aucun survivant dans l’avion.

Dans le 747 de PanAm, quelques personnes parviennent à s’échapper de la carcasse brûlante. 64 personnes (dont le commandant de bord et tous ceux qui était dans le cockpit) sur 396 survivront. L’incendie est épouvantable. La chaleur est telle que le brouillard disparaît dans un rayon d’un kilomètre autour du sinistre.

Au total, la catastrophe fera 583 victimes. Il n'y aura que 64 survivants.

Photo du crash de Ténérife

Photo du crash de Ténérife

Photos du crash de Ténérife prise quelques minutes après la catastrophe

Débris du 747 de KLM   Débris du 747 de KLM
Débris du 747 de KLM