Website in English Site en français
Publicité






Les briseurs de barrages - Histoires de bombes rebondissantes

L’essai allemand

Après le raid sur la Ruhr, les allemands découvrirent une bombe rebondissante qui n’avait pas explosée. Une copie de 390 kg fut créée par la Luftwaffe pour être utilisée contre les navires anglais. L’arme fut appelée Kurt et fut construite au centre d’essai de la Luftwaffe à Travemünde. Des essais sur un Fw 190 ont montré que la bombe était trop dangereuse aux hautes vitesses de largage préconisée. Des boosters ont alors été installés sur l’engin pour corriger le problème, mais ce fut un échec total, et le projet fut abandonné en 1944.

Après la guerre

Toutes les bombes furent déposées après la fin de la guerre. Quelques « briseurs de barrage » furent récupérés par des musées, et sont encore en exposition aujourd’hui.

Le concept a été gardé secret jusqu’en 1971 (règle des 30 ans).

Bombe rebondissante Bombe rebondissante sur avion

3 bombardiers larguant des bombes rebondissantes en même temps.

Simulation d’une attaque d’un navire de guerre avec une bombe rebondissante.

Test de largage qui se termine mal : la bombe rebondit un peu trop haut, et percute la queue de l’appareil.

Le bombardier est endommagé par le jet d’eau créé par l’impact de la bombe. Heureusement, l’équipage réussit à garder le contrôle de l’appareil.